notre action

Notre action

Depuis 10 ans, Capital Filles construit et déploie un programme ambitieux

au service des filles et de l’égalité des chances

Le dispositif vise dans un premier temps à déconstruire les stéréotypes de genre pour nourrir la réflexion des filles au moment de leurs premiers choix d’orientation. Puis, durant l’année du bac et en bac+1, le marrainage individuel renforce l’autonomisation et les ambitions des filleules. Il permet un accompagnement personnalisé en fonction de leur parcours et de leurs attentes.

La calendrier de l’année

Le calendrier de Capital Filles suit le calendrier scolaire. L'atelier collectif des classes de première, positionné en juin, marque l’ouverture de la campagne d’inscription des filleules, avant la fin de l’année. A la clé, des binômes créés au plus tôt et une organisation facilitée pour toutes et tous.

Pour accompagner une lycéenne dans son projet d’avenir

Ce dispositif de mentorat met en relation une marraine Capital Filles avec une filleule de terminale (bac général, technologique, professionnel) scolarisée dans un de nos 89 lycées partenaires, sélectionnés par le rectorat.

Le rôle de la marraine

Le temps d’une année scolaire, la marraine va guider sa filleule dans l’ensemble des démarches liées à l’orientation (rédaction du CV, de la lettre de motivation, recherche d’un contrat d’alternance, accompagnement sur la plateforme Parcoursup…) Elle va partager son expérience avec sa filleule et lui faire découvrir le monde professionnel et ses codes. Elle la soutient et l’aide à prendre confiance en elle et en son projet d’orientation.

En pratique

C’est à l’issue de l’atelier de sensibilisation et d’information organisé pour des classes de première, que les lycéennes peuvent s’inscrivent au programme de mentorat.

Étape 1

Les binômes marraines/filleules sont constitués en fonction de deux critères principaux :

  • la proximité géographique, afin que la marraine et sa filleule puissent se rencontrer facilement ;
  • la concordance entre le métier de la marraine et les souhaits d’orientation de la filleule.

Étape 2

Afin de lancer le début du mentorat, une première rencontre marraines-filleules est organisée au lycée avec l’ensemble des binômes de l’établissement. Il s’agit d’un moment de convivialité qui facilite la prise de contact et qui officialise le début du mentorat.

Étape 3

Le binôme s’organise en autonomie. La fréquence et les modalités des échanges sont donc libres et dépendent des besoins/disponibilités des filleules et marraines.

https://capitalfilles.fr/wp-content/uploads/2023/06/CF-Pictos-bon-a-savoir.svg

Bon à savoir

Les binômes bénéficient de l’appui d’une cheffe de projet à l’écoute pour toute question ou besoin particulier. Une réunion des marraines de l’académie, animée par la cheffe de projet, est organisée chaque mois en visio. Ces rendez-vous réguliers permettent de discuter de problématiques communes ou spécifiques en toute bienveillance.

Pour favoriser et encourager la réussite d’une étudiante

Opérationnel depuis janvier 2023 grâce au soutien de l’État par le biais de 1 Jeune 1 mentor, « Programme ton futur » met en relation une marraine Capital Filles avec une filleule en bac+1, quel que soit son établissement public du supérieur (école, université, BUT, BTS…).

Le rôle de la marraine

Le temps d’une année universitaire, la marraine accompagne sa filleule dans la réussite de son année d’étude, à une période où le risque de décrochage est élevé. Elle la soutient dans sa recherche de stage, d’alternance ou de job étudiant. Elle partage son expérience et son réseau afin que la jeune femme puisse aborder le monde professionnel avec confiance et sérénité. Elle peut également intervenir dans le cadre d’une réorientation en aidant sa filleule à trouver la voie qui lui convient.

En pratique

Les filleules déjà inscrites en terminale peuvent bénéficier du programme à l’issue de leur année scolaire sur demande. Les étudiantes en première année (L1), inscrites dans un établissement public, peuvent rejoindre le dispositif à tout moment durant leur année universitaire, en remplissant ce formulaire.

Étape 1

Les filleules déjà inscrites en terminale peuvent bénéficier du programme à l’issue de leur année scolaire sur demande. Les étudiantes en première année (L1), inscrites dans un établissement public, peuvent rejoindre le dispositif jusqu’en décembre durant leur année universitaire, en nous contactant ici.

Étape 2

Capital Filles met en relation le binôme, qui s’organise en autonomie. Les échanges peuvent se faire par messagerie, visio, téléphone ou en présentiel, selon les préférences. La fréquence et les modalités des échanges sont libres et dépendent des besoins/disponibilités des filleules et marraines.

https://capitalfilles.fr/wp-content/uploads/2023/06/CF-Pictos-bon-a-savoir.svg

Bon à savoir

Le temps du mentorat, vous n’êtes jamais seules ! Filleules et marraines bénéficient de l’appui de d’une cheffe de projet Capital Filles à l’écoute pour toute question ou besoin particulier. Une réunion des marraines du programme bac+1, animée par la cheffe de projet, est organisée chaque mois en visio. Ces rendez-vous réguliers permettent de discuter de problématiques générales ou spécifiques en toute bienveillance. Enfin, des séances de coaching fournissent des clés précieuses sur les thématiques d’orientation et de développement personnel.

Pour lutter contre l’autocensure chez les filles

Ces ateliers, destinés aux collégiennes et aux lycéennes, permettent d’aborder au plus tôt les thématiques essentielles pour promouvoir l’égalité filles/garçons.

Fonctionnement des

ateliers

Les ateliers sont déployés dans les lycées partenaires en format non mixte, avec l’appui conjugué des référent·es lycée (pour la mobilisation des lycéennes), des ambassadeurs et ambassadrices (pour l’animation et la mobilisation des marraines), et des cheffes de projet Capital Filles. Des marraines sont invitées à venir témoigner dans ces ateliers.

L'atelier

« Déconstruire les stéréotypes de genre pour s’orienter librement »

Animé par un ambassadeur ou une ambassadrice, il offre des contenus concrets, précis et interactifs sur les discriminations sexistes, les métiers d’avenir, l’égalité femme-homme au travail. L’atelier est enrichi par des témoignages de marraines sur les carrières au féminin.

Pour qui

les filles des classes de seconde, avec la possibilité d’accueillir les collégiennes de troisième

Objectif

Identifier et surmonter les préjugés de genre qui peuvent constituer un frein à l’avenir des filles.

L'atelier

« Trouve ta voie 
avec Capital Filles »

L’atelier aborde la mixité des métiers, à travers la mise en lumière de secteurs, de métiers et de filières qui s’offrent aux filles. Il aide les lycéennes à identifier et surmonter le frein des stéréotypes. Enfin, il présente le programme de mentorat et les avantages à devenir filleule. Animé par un ambassadeur ou une ambassadrice, il est enrichi par le témoignage de deux marraines.

Pour qui

Les filles des classes de première

Objectif

Ouvrir le champ des possibles sur l’orientation et l’avenir professionnel.

Les ateliers collectifs sensibilisent chaque année près de 4000 collégiennes et lycéennes.

Pour se former et progresser 
toute l’année

Vous désirez intégrer le programme en tant que marraine, cependant vous craignez ne pas être à jour sur le système éducatif ou sur les étapes cruciales de la plate-forme Parcoursup ? Pas d’inquiétude. Sur ces sujets, et bien d’autres qui concernent également filleules, référent.e.s lycée et/ou ambassadeurs/ambassadrices, de précieuses ressources vous sont transmises lors des séances de coaching.

Demandez le

programme

Organisées deux fois par mois à partir de septembre, les séances se déroulent selon un format distanciel et interactif, à des horaires compatibles avec vos activités professionnelles ou scolaires. Au programme, des séances liées au parcours scolaire et à l’orientation profitables au binôme, des workshops dédiés aux filleules (préparation aux oraux et aux entretiens, création d’un profil Linkedin…), des coachings axés sur le développement personnel pour toutes les communautés (confiance en soi, gestion des émotions…).
Préparées et animées par des expertes reconnues dans leur domaine d’intervention, les coachings suivent le calendrier des temps forts de l’année.

Nos formatrices

Découvrez notre formidable équipe de coachs ! Leurs objectifs : vous transmettre les bonnes pratiques et les bons outils pour réussir votre année de mentorat.

Carole THOMAS

Experte en management et en communication à impact Formatrice sur les questions d’égalité et d’insertion des jeunes CELSA, doctorat de sociologie et de sciences politiques à l’ENS Cachan

Ségolène TARDY-LEHMANN

Consultante et formatrice, spécialisée en techniques de communication ISCOM, DEA des enjeux sociaux des technologies de la communication

Typhaine D

Formatrice et coach, autrice, comédienne et conférencière engagée pour les droits des femmes, des enfants, l’antispécisme et l’écologie.

Marjorie LEROY-GUILLIER

Coach certifiée et formatrice en entreprise CELSA, Master de philosophie, master 2 RH et communication sociale, maître-praticienne PNL