CAPITAL FILLES
L'égalité des chances au féminin

Capital Filles est fait pour vous

si vous êtes en Seconde générale et technologique ou en Seconde Professionnelle, en Première ou en Terminale STI2D, STMG, STL et professionnelle.
Capital Filles, aujourd'hui présent dans 20 académies, s’étend progressivement sur l’ensemble du territoire national.

Avec Capital Filles vous allez découvrir
qu'il existe des secteurs d'activités et des métiers d'avenir, qui vont embaucher dans les prochaines années et qu’ils sont passionnants ; que les filières scientifiques et technologiques ont besoin de talents pas seulement masculins ;
que choisir l'apprentissage c’est, tout de suite, plusieurs avantages : s’initier au métier de son choix tout en poursuivant ses études, avec, à la clé, un diplôme et bien sûr, comme tout actif, un salaire.

Comment Capital Filles vous accompagne ?
En atelier collectif, en Seconde, Première et Terminale.
Avec Capital Filles, découvrez les entreprises « de l’intérieur », les métiers et formations qui s’offrent à vous, et le « mode d’emploi » pour la recherche de votre futur métier ; ou, si c’est votre choix, pour la poursuite de vos études en fin de cursus.
En tutorat individuel, en Terminale : Capital Filles vous propose d'être accompagnée par une tutrice - votre marraine - qui vous aidera à construire votre projet professionnel.

Pour bénéficier de Capital Filles, c'est simple :
vérifiez si votre lycée, votre CFA ou votre IUT sont partenaires du programme.
Il suffit de s'inscrire auprès de vos enseignants pour les
ateliers collectifs ou pour le tutorat individuel.

Découvrez les lycées, CFA et IUT partenaires de Capital Filles
COSMÉTIQUES
COSMÉTIQUES
ELLES PARLENT DE LEUR MÉTIER
«Le contact et l’aisance relationnelle rendent ce métier passionnant.»
Siham, Ingénieure
CHIFFRES CLÉS
La France est leader mondial
dans ce secteur qui emploie
45 000 personnes.

Les secteurs de l’esthétique et de la cosmétique regroupent l’ensemble des métiers, des procédés et traitements destinés à embellir le corps humain.



  • Soins à la personne : coiffeur, maquilleuse, conseiller en image, diététicienne 

  • Commercialisation de produits : chef de produits cosmétiques, commercial en parfumerie 

  • Métiers de technicien supérieur dans les laboratoires des industries cosmétiques 


LA FRANCE, LEADER MONDIAL DU SECTEUR DES COSMÉTIQUES-PARFUMERIES


Cosmétique et parfumerie, deux marchés fortement concurrentiels, emploient environ 45 000 personnes sans compter les salariés des sous-traitants et des distributeurs. Il représente environ 0,27 % de l'emploi total en France.


UN SECTEUR QUI RECRUTE... DES PROFILS SCIENTIFIQUES !


Côté profils, ce sont les scientifiques armés d’un bon bagage linguistique qui sont les mieux placés dans la course à l’embauche. La filière cosméto-parfumerie s’intègre dans l’industrie chimique qui compte environ 174 000 salariés, soit 19 % de l’effectif salarié cadre (2003).


Les cadres débutants et les jeunes diplômés sont assez prisés, surtout s’ils maîtrisent une langue étrangère et savent s’adapter aux normes et réglementations des différents pays. Les fonctions commerciales et marketing sont les plus porteuses, notamment pour décrocher un poste du côté des marques, grossistes et distributeurs.


EN SAVOIR PLUS SUR LE SECTEUR DES COSMETIQUES



Parmi les membres fondateurs de Capital Fillesl'entreprise L'Oréal représente le secteur des cosmétiques. 


>> En savoir plus sur Capital Filles et les partenaires du programme


>> Rencontre avec Séverine Chanet (L'Oréal) et sa filleule


 


RETOUR A LA PAGE PRECEDENTE

Si vous êtes marraine, enseignant(e) dans un lycée, un CFA ou un IUT, partenaire de Capital Filles, cliquez ICI pour rejoindre votre Site Privé
PLAN DU SITE LES PARTENAIRES EN SAVOIR PLUS